Animafac et l’AVISE lancent un MOOC "Aller plus loin avec son asso"

Publié le : jeudi 19 octobre 2017 - Modifié le : vendredi 22 décembre 2017

Animafac et l’AVISE lancent le 1er MOOC (Formation en ligne ouverte à tous) dédié au développement, à la structuration et à la professionnalisation de son projet associatif. Ce cours en ligne de 6 semaines propose de découvrir tout ce qu’il y a à savoir pour aller plus loin avec son association, que ce soit autour de l’autodiagnostic, du modèle économique, de la gouvernance, des ressources humaines ou encore de la comptabilité.

Grâce à ce MOOC, les apprenant-e-s pourront :

  • Retrouver au même endroit toutes les ressources pour répondre aux questions stratégiques, juridiques et administratives qu’ils et elles se posent ;
  • Perfectionner leurs connaissances sur de nombreuses thématiques : diagnostic, modèle économique, gouvernance, ressources humaines, évaluation de l’impact…
  • Rencontrer d’autres porteur-euse-s de projet, se connecter avec d’autres acteur-ce-s de leur territoire et échanger leurs bonnes pratiques.

Les cours ont été lancés mais les inscriptions sont encore ouvertes.

Les inscriptions sont entièrement gratuites et la plateforme est accessible jusqu’au 30 novembre.

En savoir plus :

Pour aller plus loin :
Le ministère chargé de la vie associative a organisé en février 2017 une journée d’échanges sur les formations à distance dont vous pouvez retrouver le compte-rendu.

Dans la même rubrique

20 août 2019

Consultation publique du Don en Confiance sur le référentiel de déontologie

Dans le cadre de l’enrichissement continu de son référentiel déontologique et conformément à la procédure d’élaboration des textes, le Don en Confiance ouvre une consultation publique et des membres jusqu’au 4 octobre prochain sur le projet d’amendements (...)
10 juillet 2019

Participez à l’Enquête Nationale sur la Parité et l’égalité femmes-hommes

L’observatoire de légalité femmes-hommes dans l’ESS porté par le CNCRESS lance une enquête nationale sur l’égalité femmes-hommes dans les instances de gouvernances de l’ESS. Cette enquête s’est terminée le 22 (...)