Le crédit d’impôt de taxe sur les salaires (CITS) au bénéfice des associations

Publié le : mercredi 25 janvier 2017

Annoncé le 7 octobre dernier par le Premier Ministre lors d’un événement sur la thématique de la vie associative, le dispositif de crédit d’impôt de taxe sur les salaires (CITS) est institué depuis le 1er janvier 2017.

Prévu par la loi de finances pour 2017, il instaure, au bénéfice des associations et organismes sans but lucratif (OSBL), un crédit d’impôt. Ce nouveau dispositif est analogue au crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) dont bénéficient les entreprises comerciales depuis 2013. Il vise à préserver la compétitivité du modèle associatif. En effet, consistant en un crédit d’impôt sur les bénéfices, le CICE ne profite pas aux associations et fondations qui ne se livrent pas à des activités lucratives.

Ce dispositif (CITS) concerne :

  • les associations ;
  • les fondations reconnues d’utilité publique ;
  • les centres de lutte contre le cancer ;
  • les syndicats professionnels ;
  • les organismes de complémentaire santé régis par le Code de la mutualité.

Ce crédit d’impôt sera calculé sur les rémunérations inférieures à 2,5 fois le Smic et son taux sera de 4 %.

En savoir plus :

Dans la même rubrique

12 juin 2019

6 juin 2019 : Gabriel Attal à l’événement « Philanthro…quoi ? » annonce des mesures sur la philanthropie

Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a participé le 6 juin à l’événement « Philanthro…quoi ? », qui réunissait pour la première fois à Paris des mécènes, des fondations, des entreprises et des (...)
12 juin 2019

L’évènement « Philanthro…Quoi ? », des mécènes, des fondations, des entreprises et des associations réunis pour débattre de la philanthropie et proposer un modèle français

Jeudi 6 juin 2019, à la Gaité Lyrique, à l’occasion de l’évènement « Philanthro…Quoi ? », se sont réunis pour la première fois des mécènes, des fondations, des entreprises et des associations pour débattre de la philanthropie et proposer un modèle (...)