Les volontaires en service civique

Publié le : mardi 24 mars 2020 - Modifié le : mercredi 25 mars 2020

En application des mesures gouvernementales relatives à l’épidémie de Covid-19, jusqu’à nouvel ordre un grand nombre de missions de Service Civique ne peuvent de fait être réalisées sur le territoire national dans les conditions prévues.
Néanmoins, les contrats d’engagement en cours sont maintenus. Le versement des indemnités et prestations dues par l’Etat et par les organismes d’accueil aux volontaires est maintenu, et ce même quand la mission concernée est interrompue. Il en va de même des versements de l’Etat aux organismes d’accueil.

Les organismes d’accueil de volontaires du Service Civique et les volontaires doivent se conformer strictement aux consignes du Gouvernement et des services préfectoraux.

Ainsi, un volontaire peut effectuer sa mission à la condition stricte que celle-ci réponde aux consignes précitées. Les organismes doivent donc autoriser l’absence exceptionnelle des volontaires résultant de l’application des mesures de protection. Un avenant-type aux contrats de Service Civique en cours est fourni par l’Agence du service civique. Il vaut dans ce cas autorisation d’absence (en complément le cas échéant d’une autorisation d’absence d’ores et déjà signifiée au volontaire).

Ce document vise à acter, par commun accord entre l’organisme d’accueil et le jeune volontaire, l’évolution temporaire de la mission effectuée par celui-ci :

1. Mission de Service Civique s’effectuant désormais, tout ou partie (s’agissant de sa durée hebdomadaire et/ou de son contenu), à distance afin de respecter les mesures de sécurité sanitaire relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid- 19 ;

2. Mission de Service Civique dont l’exercice est suspendu ; l’avenant vaut dans ce cas autorisation d’absence (en complément le cas échéant d’une autorisation d’absence d’ores et déjà signifiée au volontaire) ;

3. Mission de Service Civique ayant connu un autre aménagement lié notamment à l’adaptation des activités de l’organisme aux besoins survenus dans la crise sanitaire actuelle, dans le plein respect, au bénéfice du volontaire et des personnes avec lesquelles il pourrait être en contact, des consignes gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19.

Les volontaires en service civique peuvent, dans cette situation et sur la base du volontariat, être réorientés vers la Réserve Civique. L’éventuelle participation à la Réserve Civique des jeunes sous contrat de Service Civique mais déchargés de tout ou partie de leur mission repose sur leur inscription personnelle à la plateforme dédiée jeveuxaider.gouv.fr.

PNG - 28 ko

Dans la même rubrique

1er avril 2020

Le ministère de la Culture informe et écoute les professionnels

le secteur culturel regroupe de très nombreuses associations, de toutes tailles. Le ministère de la culture adopte des mesures concrètes de soutien à tous les acteurs culturel, dont font partie les (...)
1er avril 2020

#20h05JeDonne

https://don-coronavirus.org/ : la nouvelle plateforme des associations collectant des dons pour lutter contre le Covid-19

Associations et crise Covid-19

La foire aux questions

Crise du coronavirus